Print

Barrage ou pas ?

Au début, il y eu les Cinqs Pics, enclavés et inaccessibles. Cela a posé pas mal de problème dans un premier temps, que ce soit d’incompréhension ou de sentiment d’exclusion.

Un projet avait été proposé aux Cinqs Pics, pour enfin les désenclaver et donner l’accès à l’eau au Dojo des Milles Saveurs par un des Ministre de Mme Mnésie, qui comptait utiliser sa fortune personnelle pour aider les Picsels à s’en sortir.

Ce projet devait se découper en deux phases importantes et complémentaires.

La première de ces phases était l’installation d’un port révolutionnaire : un port portable. Ce concept imaginé par M. Erto devait permettre un accès temporaire à l’île, pour que les vrais travaux puisse commencer. Mis en place, ce port a permis dégager un peu la province pendant un temps. Il eu cependant quelques impacts imprévus, notamment avec l’arrivée au Dojo d’un groupe pirate, suite à un traité tenté et avorté.

Notre équipe a réussi à mettre la main sur un des plans du Port, une exclusivité du Délateur Libre !

 

Une fois ce port mis en place devait commencer la deuxième partie du projet : un barrage gigantesque. Gerâce à ce dernier, le port du Dojo devait être relié à la mer via une rivière passant entre les Cinq Pics. Plusieurs fois tenté, cette partie du projet n’a toujours pas commencé pour diverses raisons. Tout d’abord l’opposition d’une partie des Picsels qui ne souhaitent pas être trop accessible. Cependant, un aéroport est prévu qui pourrait se gérer exactement comme le port.

Autre problème, le coût d’un tel projet. Si certains ont annoncé être prêts à financer, il est tout de même compliqué de trouver tous les fonds nécessaire à la construction de ce barrage. Pour autant, cet obstacle semble quasiment gérable.

Le dernier obstacle est lui politique. Ce projet a été considéré par les Picsels comme un proposition politique par le gouvernement, même si c’était plus celui proposé par une seule personne. En raison de nouveaux conflits avec le gouvernement M. K.I., le projet a été repoussé par les Picsels. En effet, Mlle Ashford a été nommée contre l’avis de la population qui s’est braquée et a donc refusé d’accepter l’aide du gouvernement. Y compris sur ce projet.

Aujourd’hui, le barrage est dans l’attente du résultat des élections. Comme toujours en Confédération ce sont elles qui décideront de la suite. Les Cinq Pics resteront alors peut être enclavés pour un temps supplémentaire. Ou s’ouvriront au reste du pays de manière plus aisée. Plus d’information d’ici deux semaines…

Leave a Reply