Print

De l’usage des Organisations

Vous pensez les organisations inutiles ? Que les Partis Politiques sont juste des réunions de gens qui s’amusent grâce à cela à vous estourbir d’annonces pré-mâchées ? Que les Guildes ne sont que le prélude à des Sectes qui ne manqueront pas d’essayer de vous pomper tout votre argent ? Que les Organisations Commerciales sont bien jolies mais servent surtout à quelques uns pour avoir une manière de se cacher pour communiquer ? Que les mouvements secrets n’ont de secret que le nom ?

Bon, je ne parlerais pas des organisations de Presse. Si vous êtes ici, c’est que vous devez les tolérer. Vous avez raison, parce que nous sommes peut être les derniers à être sérieux, même s’il y a des exceptions dans le reste comme l’Armée Confédérale.

Quand on voit le Parti Confédéral se lancer dans des dizaines de débats en simultanés qui ne le concernent que lui, on se demande pourquoi créer un parti. Surtout si c’est pour décliner celui-ci en autant de courant qu’il y a de personnes dedans. Mais après tout, c’est vrai que le parti est surtout une machine. Une machine qui vise à gagner des élections. Il n’y a qu’à voir à Acropole où M. Shwartzenprout va être élu avec plus de voix qu’il n’y a d’actifs dans la province. On a détecté quelques cas de fraudes, on se doute d’où ils sont venus. C’est le jeu de la Démocratie mais les armes sont souvent déséquilibrées dans ce genre de cas.

Quand on voit le Parti des chasseurs composé d’une seule personne lancer une discussion interne sur son mouvement et que c’est M. Schwartzenprout qui lui répond, on sourit. Mais quand Abraracourcix, le membre du parti des Chasseur répond à son tour sans faire la liaison avec son parti, comme si de rien n’était, on s’agace. Et quand c’est ensuite le Lobby qui entre dans la danse, on s’étonne. Jusqu’à découvrir, ce que nous avons fais pour vous, que le Lobby, c’est Abraracourcix & M. Schwartzenprout. C’est vrai que discuter à deux sur la place nationale aurait pu les décrédibiliser. Il fallait bien trouver une solution pour que cela ne se voit pas ! Dommage, nos délateurs étaient dans le coin…

On pourrait continuer sur la Majorité Silencieuse, mais on nous accuserait de nous focaliser sur son seul membre qui n’est pas discret, le si connu Abraracourcix. Sans parler d’une majorité Silencieuse qui s’exprime mais ne sait pas ce qu’elle veut. On l’aurait préférée encore silencieuse un moment.

Il y a des exceptions, bien sûr. Des partis qui s’expriment en tant que Parti, des Guildes qui sont de réelles Guildes. Quel dommage qu’elles ne soient que cela, exceptions.

 

Leave a Reply