Print

La Mystisie dit NON au bonheur !

La Mystisie était en guerre. Du moins il parait, parce que sur place, ça n’est pas évident.

On se souvenait d’une République de Kraland qui avançait au rythme des soldats endoctrinés et à la mélodie des chenilles des blindés. Est-ce l’esprit de Franck Mysti qui est intervenu ? La mélodie est devenue cacophonie et chaque pas allait à son rythme… Qui n’était pas celui de son voisin !

En face, des Mystisiens motivés ont rappelé que la Lampe du Génie aurait très bien pu être conçue par un génie militaire. Ou un architecte fou. Probablement un peu des deux. Tout tourne dans cette ville où s’est rendue notre reporter.

Pour autant, les Kralandais ont quand même réussi à faire avancer leurs troupes jusqu’au Palais Provincial et ont réussi à annexer la province. Même à monter leur drapeau sur les poteaux. Mais des rumeurs prétendent qu’il s’agissait en fait ici d’un Mystisien amusé. Un manchot selon certaines de nos sources. La Glorieuse Kraland s’est aussitôt félicitée de cet acte militaire réussi.

Las ! Quelques heures à peine plus tard, le drapeau Corporatiste flottait sur la province qui était redevenue Confédérée ! Le tout dans un esprit plus concentré sur le futur vol vers l’espace de la Mécharium que sur la Résistance à l’invasion. Les Mystisiens ont expliqué qu’ils ne souhaitaient pas le bonheur. La folie leur convient mieux d’après le représentant de la Résistance, Esteban le Manchot.

Quelques troupes Kralandaises attardées sur place firent la rencontre de celles menées par le Général Tepes. Est-il vraiment nécessaire de préciser la suite ?

Aujourd’hui, le soleil est gris en Mystisie. Et les citoyens semblent avoir tout oublié de cette invasion. Y compris quelques prisonniers Kralandais qui s’ennuient ferme en prison.

Leave a Reply